UN COSTUME EN QUELQUES POINTS

Si les artistes brillent sur scène, c’est aussi grâce aux petites mains qui fabriquent des somptueuses tenues, nous voulons bien sûr parler des couturières. Nous sommes allés à la rencontre de Fifi Crépon, créatrice et conceptrice de costumes de danse (entre autres). Suivons le droit fil de la conception d'un costume.



🙋‍♀️ Bonjour Fifi Crépon ! Par quel biais, t’es tu formée pour obtenir toutes les qualifications que tu as aujourd’hui ?


Fifi Crépon : J’ai fait un BTS mode à l’école Duperré de Paris. Puis, j’ai préféré partir dans une école plus familiale et travailler dans le vif du sujet en alternance à l’école MJM où j’ai obtenu mon diplôme. Et ensuite, pratique, pratique, pratique. J’ai repris une formation sur Marseille pour me perfectionner dans les nouvelles technologies que je n’avais pas quand j’étais jeune et dynamique. J’ai donc fait une formation intensive Illustrator et Photoshop à l’école ICC mode de Marseille.


🧵 Comment fais-tu pour créer un costume de scène ?


Fifi Crépon: En général, je pars d'une page blanche. Et on commence par "Il était une fois...". Une grande majorité des danseurs ont un thème et un budget. Donc, on discute des grandes lignes pour savoir les couleurs et ce qui est rédhibitoire pour eux/elles. Et surtout, ce qui est possible de faire pour que cela soit confortable, spectaculaire et de qualité.

En général, je m'occupe de tout de A à Z, car j'ai une vision très précise et minutieuse du costume qui est fait sur mesure. Le strassage en fait parti. Il arrive que certains danseurs veulent mettre les strass seuls et j'avoue que souvent, je suis déçue quand je vois le résultat car dans ma tête, l'effet de brillance n'est pas forcément très élégant.


💁‍♀️ As-tu voix au chapitre quant au choix du tissus, la coupe, les couleurs...?

Fifi Crépon : Concernant le choix des tissus, il se fait avec les artistes. Je leurs propose des échantillons. En générale, ils me font confiance car là aussi, c'est une question de connaissance des propriétés des tissus pour leur confort !


Pour la coupe, quand mes clients ont une idée très précise, j'essaye d'être au plus proche de leurs désirs mais souvent, ils me disent "Fifi, on te fait confiance ! "


Je vois les danseurs une fois au tout début pour le brainstorming et la prise de mesures. Ensuite, je fais mes recherches. Puis, je commence les croquis et les échantillons que je leur envoie par Messenger, ou ils viennent me voir. Ensuite, ils viennent une autre fois pour le premier essayage ( qui souvent est le dernier essayage car il n’y a pas beaucoup de retouches voire pas du tout). Il m’est aussi arrivé plusieurs fois de ne pas voir du tout les danseurs car ils étaient tout le temps sur la route ou habitaient trop loin donc dans ces cas-là, tout se fait par téléphone/ Messenger/ vidéo etc. Ils m’envoient leurs mesures et je leur envoie leurs costumes.



📕 Y a-t-il des spécificités suivant les danses (une coupe particulière, des longueurs obligatoires ou à ne pas dépasser par exemple) ?


Fifi Crépon : Oui, selon les danses, les concours et compétitions, il y a des règles établies, que ce soit sur la longueur, le strassage ou non ( pour certaines catégories de danses sportives, les danseurs n’ont pas le droit au strass) etc. Et puis forcément, il y a par rapport au style de danse : le costume pour la Bachata sera échancré et très découvrant alors que l’on est en général plus couvert pour le West Coast Swing. Et puis, il y a aussi le phénomène de mode exactement comme dans le prêt à porter.


‍🕵‍ Y a-t-il des tissus qui s'adaptent plus à la pratique de la danse ou ils sont tous utilisables ? Bon, honnêtement, nous ne nous voyons pas danser en robe de laine mais peut-être que nous ne connaissons pas toutes les façons de l'exploiter 😂


Fifi Crépon : Non, tous les tissus ne sont pas possibles. On utilise des tissus légers, élastiques et souples, pour confectionner des costumes Exemple: j’ai eu le cas le plus difficile à faire pour un show de danseurs West Coast Swing pour une compétition internationale (Emma et Pipo) qui avaient choisi le thème “guerriers” et désiraient danser avec une “armure”. Sauf que voilà ! Leur chorégraphie était bourrée de portés, de pirouettes très impressionnantes et donc impossible à concevoir avec une armure rigide qui pourrait les mettre en danger, les blesser ou les gêner dans leurs mouvements. Il a fallu cogiter pour leurs faire quelque chose de souple mais qui donne l’illusion de cuirasse. Il y a eu beaucoup de travail de recherche, de couture avec des matériaux très épais. La machine à coudre a fumé !! J’avoue que le résultat est bluffant. et ils ont fait un show hyper impressionnant de technicité !!




🤔‍ Que conseilles-tu comme coupe par rapport aux différentes morphologies ?


Fifi Crépon : Je confectionne du sur-mesure et effectivement, un costume moulant et minimaliste ne conviendra pas forcément à n’importe quel/quelle danseur/danseuse. C’est une question de proportions et de « trompe l’œil », c’est à dire que je vais chercher à attirer l’œil vers un élément du costume pour oublier un petit défaut qu’on aimerait oublier, ou jouer avec les formes du corps exactement comme en prêt-à-porter.

On a des lignes ou des coupes qui nous conviennent sauf que pour un show on n' a pas le droit à l’erreur car tous les yeux seront rivés sur les danseurs.


👀 Pour les costumes très décolletés ou échancrés, tu as des petites astuces pour que "rien ne s'échappe" à part le Satien/Sigvaris ?